Tester son projet?

Tester son business sur d’autres entrepreneurs

Quand on a un projet, quoi de mieux que d’en parler avec ceux qui sont passés par là avant nous !
Tester son projet sur un autre entrepreneur, ça permet d’éviter les erreurs que lui a commises au
début par exemple…

• Quand on veut se lancer très vite…

- Maxime : Bonjour ! J’ai une idée pour créer ma boîte et j’aimerais me lancer tout de suite. C’est une
super idée, tous mes amis le pensent !

Entrepreneur : Bonjour Maxime ! C’est très bien d’être enthousiaste ! Et bravo pour ton idée. Mais
attends un peu… Tes amis aiment ton idée, c’est déjà un premier pas, mais le plus important c’est
que tes clients potentiels l’aiment aussi !

Maxime : Oui mais je peux pas deviner qui seront mes clients… Alors comment je pourrais leur
demander s’ils aiment mon idée !

Entrepreneur : En fait, souvent on peut deviner qui seront nos clients. Il faut réfléchir à notre idée et
voir qui elle vise. Si tu veux vendre des voitures, tu ne vas pas t’adresser aux mineurs qui n’ont pas
le permis par exemple. Donc tu réfléchis, seul et/ou avec d’autres personnes comme tes amis, sur
qui peut être intéressé le plus par le produit que tu vends ou le service que tu rends dans ton idée.
Une fois que tu visualises bien le client type à qui tu veux t’adresser dans ton projet (des conducteurs
riches, aimant la vitesse pour vendre des Ferrari par exemple), tu lui demandes s’il aime ton idée et
combien il est prêt à payer pour.

Maxime : Oui mais… Je le connais pas ce client type, je peux pas vraiment lui poser des questions…

Entrepreneur : Si, par le biais de questionnaires papiers, électroniques, téléphoniques… En fait, tu
rédiges des questions ciblées et tu les poses à plein de gens (au moins 100 voire 200 personnes)
qui ressemblent à ce client type. Tu fais la moyenne des réponses et tu peux voir si ton projet a une
chance de marcher.

Maxime : Donc en fait, je peux pas me lancer comme ça parce que moi et mes amis aimons mon
idée…

Entrepreneur : C’est beaucoup plus risqué que de tester son idée sur des acheteurs potentiels, en
effet. Mais ne désespère pas ! Cette phase d’étude du marché et des clients est très intéressante et
te permet de bien mûrir ton projet.

• Quand on veut valider son idée…

Laura : Bonjour ! Mon ami Maxime m’a expliqué qu’il fallait bien tester son idée auprès de nos clients
potentiels avant de se lancer dans un projet. Je suis d’accord mais…je suis un peu perdue : comment
je fais concrètement ?

Entrepreneur : Bonjour Laura ! Maxime a bien raison. Pour tester son idée on choisit en général entre
trois types d’études. Chaque étude correspond à un besoin particulier et se construit différemment.
Voici un résumé pour t’aider :

Les études documentaires : c’est de la recherche sur internet, dans des magazines et
journaux, dans des livres…pour te renseigner sur l’état général du marché de ta future
entreprise. Est-ce qu’il y a beaucoup de concurrents ? Est-ce que c’est un marché dynamique
et en croissance ? C’est au début de ton projet, quand tu ne connais pas trop où tu vas
mettre les pieds… Ici, pas de questions à poser !
Les études quantitatives : on pose un quinzaine de questions où tu peux répondre par oui ou
pas non. Ça permet de savoir si les gens à qui on a posé ce questionnaire seraient intéressés,
combien ils seraient prêt à payer, qu’est-ce qui les gêne dans l’idée…
Les études qualitatives : tu réunis un groupe de quelques personnes (des clients potentiels,
des concurrents, des professionnels du marché…) et tu poses des questions très générales
que les gens vont discuter entre eux. Ca permet de discuter de ton idée, d’en voir les limites,
les points de progression…

Laura : Et comment je sais quelle étude me convient ? C’est compliqué !

Entrepreneur : Ne t’en fais pas Laura. Si tu n’as pas la formation pour faire ces études pas de
panique ! Tu as deux choix : sois tu te lances et tu essaies de suivre une formation, sois tu confies ce
travail à des professionnels. Ils sauront bien t’indiquer quelle étude il te faut et ils te la feront. Le tout
pour toi est de bien expliquer ce que tu veux savoir.

Laura : Comment ça ? Je ne sais pas trop ce que je veux savoir…

Entrepreneur : C’est simple. Veux-tu savoir qu’est-ce qu’il se passe en général dans le secteur
d’activité dans lequel tu veux te lancer ? (=> étude documentaire) Ou cherches-tu à mettre un prix
sur ton produit ou ta prestation ? (=>étude quantitative) Ou cherches-tu à améliorer ton idée et à
voir la réaction générale des gens ? (=>étude qualitative) Tu dois essayer de te poser des questions
claires pour obtenir des réponses claires. Plus tu exprimes clairement tes problèmes, plus il sera
facile de t’aider.

Laura : Merci ! En fait, il faut juste formuler les questions qu’on se pose pour mieux y répondre ?

Entrepreneur : Tu as tout compris aux études de marché on dirait !