Comment parler aux jeunes pour une entreprise

Les jeunes sont-ils bien faits pour l’entreprise dans laquelle ils postulent ?

L’évolution des modèles public – privé, les signaux, parfois éloignés de la réalité, émis par les entreprises qui recrutent peuvent dérouter les jeunes entrant sur le marché du travail.

A l’appui d’une étude : Image de l’entreprise, facteur d’attractivité ou source de malentendus, conduite par le groupe l’Etudiant et le Cabinet de conseil ACG, chefs d’entreprise, chercheurs, journalistes débattront au cours de trois tables rondes.

L’étude, à laquelle 10 000 jeunes ont répondu, sera rendue publique, au cours de cet après-midi du Jeudi 5 Avril.

Elle donnera un certain nombre de clefs pour mieux comprendre les motivations des jeunes à postuler, à la fin de leurs études, pour telle ou telle entreprise. Et contribuera à formuler des suggestions aux entreprises quant à la mise en cohérence de leurs stratégies de ressources humaines – et plus spécifiquement de leur recrutement – avec les ressorts qui animent la génération des jeunes salariés.

Où? Au Conseil Economique et Social

Quand? le 5 avril

Lors de la deuxième table ronde / 16h15 – 17h30 /
IMAGE DE L’ENTREPRISE : FACTEUR D’ATTRACTIVITÉ OU SOURCE DE MALENTENDUS ?
LES JEUNES SONT-ILS BIEN FAITS POUR L’ENTREPRISE (PUBLIQUE OU PRIVÉE) DANS LAQUELLE ILS POSTULENT ?

Président de séance, Françoise Vilain /
Directrice générale de Futurallia
Présidente du groupe des Entreprises au CESE

Présentation des résultats de l’étude :
Image de l’entreprise, facteur d’attractivité ou de malentendus ?
Alain Simon /
Associé fondateur du cabinet ACG
Emmanuel Davidenkoff /
Directeur de la Rédaction du groupe l’Etudiant
Laurent Benarbia /
Directeur général de l’Observatoire Culturel

Évaluation des écarts constatés entre :
- les perceptions imaginaires qu’ont les jeunes postulants ;
- leurs véritables demandes vis-à-vis de leur engagement professionnel ;
- les projections « publicitaires » des marques employeurs.